Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent.

Différences entre prêt travaux et crédit hypothécaire


Choisir entre prêt travaux et prêt hypothécaire : quelles différences ?

Lorsqu'il s'agit de financer un projet immobilier, de rénovation ou d'achat, deux options majeures se présentent à vous : le prêt travaux et le prêt hypothécaire. Ces deux formes de crédit ont chacune leurs spécificités, leurs avantages et leurs conditions. Chez MiD Finance, nous sommes déterminés à vous offrir des informations claires pour vous aider à faire un choix éclairé en fonction de votre situation.

Beaucoup de personnes, étant donné notamment la crise énergétique et motivés par la possibilité de toucher des primes à la rénovation, cherchent à améliorer leur logement.

Ré-agencer son intérieur, améliorer les performances énergétiques, redonner un coup de « jeune », pourquoi pas ajouter une extension, ou même installer un car-port, une véranda, etc. : tout est possible. Ou pour réaliser plusieurs de ces projets.

Mais cela nécessite un certain budget qui, le plus souvent, il faut financer, au moins partiellement, via un emprunt à une banque.

Plusieurs options s'offrent à eux : solliciter un prêt travaux (prêt à tempérament), ou un crédit hypothécaire. Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients, et le choix de l'un ou l'autre dépendra de l'ampleur des travaux à réaliser (et donc leur coût), de la situation financière du demandeur, s'il est propriétaire ou non, si un crédit immobilier est en déjà cours ou non.

Découvrons ensemble les différences fondamentales entre ces deux emprunts.

Le prêt travaux

Le prêt travaux est un crédit qui a plusieurs avantages et inconvénients.

Les avantages

Le prêt travaux, crédit à tempérament, peut être assez rapidement obtenu, il ne nécessite pas de mettre un bien immobilier en garantie, il n'y a pas de frais de dossier, pas d'assurance solde restant dû obligatoire à prendre (même si elle est souvent conseillée), pas de passage devant notaire. Le taux d'intérêt est fixe (pas de surprise).

Les inconvénients

Mais il a aussi plusieurs inconvénients : la durée de l'emprunt (de remboursement) ne peut pas dépasser les 120 mois, le montant qui peut-être emprunté sera de maximum 100.000€ (si votre situation financière, vos revenus vous le permettent évidemment) et le taux d'intérêt sera supérieur au taux hypothécaire standard.

Petits calculs....

Imaginez avoir besoin d'une somme de 50.000€ pour, par exemple, refaire votre toiture, changer les châssis et construire une petite annexe qui servira de buanderie. Avec une durée maximale de remboursement de 120 mois et un taux (préférentiel)  fixe de 5,3% vous devrez débourser 534,63€ chaque mois pendant 10 ans. En plus de votre loyer ou de votre emprunt hypothécaire en cours. À  moins d'avoir reçu une grosse promotion au boulot, ou de ne plus mettre d'argent de côté, tout un chacun ne pourrait pas se le permettre.

La limitation de la durée de remboursement, malgré tous les autres avantages, implique donc que le prêt travaux convient mieux pour les montants plus modestes. Par exemple, pour un montant de 25.000€, avec un taux fixe  (préférentiel) de 5,3% vous devrez débourser 267,73€ par mois pendant 10 ans. Ou bien, par exemple, 318,59€ pendant 8 ans, ou 404,66€ pendant 6 ans.

Dès lors...

Un prêt travaux pour rénovation sera certainement plus intéressant si le coût du ou des chantiers que vous voulez financer est modéré. Particulièrement au niveau du poids mensuel du remboursement du crédit.

Le prêt hypothécaire pour travaux

Le prêt hypothécaire a aussi ses avantage et ses inconvénients

Les avantages

La durée de remboursement d'un crédit immobilier démarre à 120 mois (10 ans) et peut monter jusqu'à 300 mois (25 ans), permettant d'alléger singulièrement le poids des mensualités. Le taux d'intérêt sera également moins élevé. Il est possible de choisir un taux fixe, semi-fixe, variable ou même une formule accordéon. La marge de manœuvre est plus grande selon les besoins.

Les inconvénients

Il y a aussi des limites qui peuvent être contraignantes. Il faut mettre un bien immobilier en garantie (celui ou les travaux doivent se dérouler, ou un autre), et donc être propriétaire. Il y a des frais bancaires de dossier, ainsi que des frais de notaire, frais d'hypothèque, frais d'expertise. Et il faut souscrire une assurance solde restant dû. L'obtention du crédit immobilier prend plus de temps avec la partie notariale.

Petits calculs

Pour emprunter une somme de 50.000€ pour réaliser les mêmes travaux que dans le cas précédent, avec un taux fixe de 3,32% (TAEG de 4,57% en tenant compte des frais, excepté l'assurance solde restant dû), vous devrez rembourser 489,07€ par mois pendant 10 ans. Ou bien 351,83€ pendant 15 ans, 284,12€ pendant 20 ans. Des montants nettement plus gérables qu'avec un prêt travaux à tempérament.

Sur 10 ans, la différence entre prêt travaux et crédit hypothécaire n'est donc pas énorme (45 euros par mois), bien qu'il faille ajouter les frais dans le cas de l'emprunt hypothécaire. Mais la possibilité d'étaler le remboursement allège encore plus la mensualité.

Dès lors... 

Le prêt immobilier convient d'avantage quand il s'agit d'emprunter un montant plus important, pour une grosse rénovation, car ils permettent d'ajuster plus facilement la durée de remboursement par rapport au montant emprunté, en tenant compte des frais supplémentaires qui sont engendrés.

Avec un crédit hypothécaire déjà en cours

Souvent, on se lance dans un projet de rénovation alors que le crédit immobilier initial (pour l'achat est déjà en cours). Les possibilités s'expriment en ces termes :

Soit prendre un deuxième crédit hypothécaire (complémentaire), de préférence auprès de la même banque, mais il y a toujours la limite avec la limite de la quotité : le montant total à rembourser (le solde du 1er crédit hypothécaire + le crédit hypothécaire complémentaire) ne peut pas dépasser 90% de la valeur du logement hypothéqué. Si le montant est dépassé, il faudra avancer des fonds propres.

Soit racheter le premier crédit hypothécaire et y inclure le montant nécessaire pour les travaux. L'avantage est de vous permettre clarifier votre remboursement, et l'alléger en allongeant la durée de remboursement. Mais il y aura aussi des frais (aussi de mainlevée si vous changez de banque) et il faut évidemment tenir compte du nouveau taux d'intérêt qui vous sera proposé. Il risque d'être bien plus élevé que celui de l'emprunt initial, selon le moment où il a été conclu.

La reprise d'encours (réemprunter une partie du capital déjà remboursé) est une troisième possibilité.

Qu'il s'agisse de financer des travaux de rénovation ou un achat immobilier, le choix entre un prêt travaux et un prêt hypothécaire dépend essentiellement de la nature de votre projet, du montant nécessaire et de la durée de remboursement souhaitée. Chez MiD Finance, nous sommes à votre écoute pour vous guider dans cette décision importante et vous offrir les meilleures conditions du marché. Votre projet mérite l'excellence, et c'est ce que nous nous efforçons de vous fournir.

 

Retourner à la liste des articles

Simulez votre crédit en ligne Rapide et sans engagement

« Afin de pouvoir traiter votre demande, le prêteur doit consulter les fichiers de la Centrale des Crédits aux Particuliers de la Banque Nationale de Belgique, ses propres fichiers et éventuellement les fichiers d'Atradius, assureur crédit »

Contactez nos services


Du lun au ven de 9h à 18h
Sam de 9h à 12h

04/228.80.71

[email protected]

Nos bureaux


Liège Rue Arsène Falla 56 - 4621 Fléron

Awans Rue de Bruxelles 157 - 4340 Awans

Verviers Rue de la Station 1 - 4800 Verviers

Charleroi Bld Audent 17 - 6000 Charleroi

La Louvière Rue Louis De Brouckère 16 - 7100 La Louvière

Bruxelles Bld Général Wahis 23 - 1030 Bruxelles

Namur Chaussée de marche 588 - 5101 Erpent

Mons Place des Chasseurs à Pied 5 - 7000 Mons

Luxembourg Bld Grande Duchesse Charlotte 31
   1331 Luxembourg


PLUS D'INFOS

Cofidis
Krefima
Alpha Credit
Elantis
EB Lease
Axa
Record Bank
BNP Paribas
CKV
Credimo
Allianz
Creafin
Demetris

Sous réserve d'acceptation de votre demande auprès du prêteur désigné par MID FINANCE et après signature de votre contrat de crédit.