Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent.

Contactez nos services


Du lun au ven de 9h à 18h
Sam de 9h à 12h

04/228.80.71

info@midfinance.be

Nos bureaux


Liège
Rue Arsène Falla 56 - 4621 Fléron

Awans
Rue Chaussée 67 - 4342 Hognoul

Charleroi
Bld Audent 17 - 6000 Charleroi

La Louvière
Rue Louis De Brouckère 16 - 7100 La Louvière

Bruxelles
Bld Général Wahis 23 - 1030 Bruxelles

Luxembourg
Bld Grande Duchesse Charlotte 31
   1331 Luxembourg


Permanence téléphonique pour le service "prêt personnel"
-  du lun au ven de 8h à 20h
-  le sam de 12h à 17h

En cas d'urgence (sinistre ou autre), envoyez un email à

PLUS D'INFOS

Pas le temps?

Laissez-nous vos coordonnées, on vous rappelle

Actualités



Votre partenaire confiance!


Quels produits annexes sont obligatoires los d'un prêt hypothécaire ?

Lorsqu'on sollicite un prêt hypothécaire auprès d'une ou plusieurs banques en vue d'acquérir ou faire construire une habitation, celles-ci étudient d'abord votre profil avant de vous soumettre une offre de crédit.

Elles scrutent non-seulement votre projet d'achat immobilier de près, mais également votre situation financière. Celle ci-englobe votre capacité d'apport personnel ou fonds propres (typiquement : de quoi financer les « frais de notaire » et 10% du prix d'achat), ainsi que vos revenus (et donc votre capacité à rembourser les mensualités du prêt hypothécaire). Vos antécédents en termes de crédit seront également étudiés.

Ensuite, si votre dossier est favorable et que votre demande de crédit est acceptée, elles vous soumettront une offre, que vous aurez l'occasion de comparer avec celle des autres organismes de crédit.

Les banques vous proposeront leur meilleur taux du moment... mais à certaines conditions. Leur offre sera en effet très souvent accompagnée d'une « proposition » à souscrire d'autres produits, de manière plus ou moins contraignante. Il s'agit de produits d'assurance, dont les plus courants sont l'assurance solde restant dû et l'assurance incendie, mais aussi parfois de produits d'investissement.

Ceci afin de sécuriser leur prêt en cas de sinistre dans l'habitation ou de décès naturel de l'emprunteur. Et c'est également dans l'intérêt de l'emprunteur d'y souscrire.

Les assurances « obligatoires » : de la théorie à la pratique

Pour avoir avoir la certitude de récupérer le capital du crédit hypothécaire en cas de drame, les banques peuvent de facto lier l'octroi d'un taux hypothécaire avantageux à la souscription d'une assurance solde restant dû (ASRD) et d'une assurance incendie auprès d'une compagnie d'assurance bien définie, généralement liée à l'organisme de crédit.

L'assurance solde restant dû (ou ASRD)

En cas de décès de l'emprunteur ou du co-emprunteur, cette assurance permet à la banque de récupérer le capital non-encore remboursé du crédit hypothécaire. Mais elle permet aussi au co-emprunteur (le conjoint) restant et/ou aux héritiers de ne pas devoir affronter cette dette.

Cette ASRD se paye soit en une prime unique au début du crédit, soit via des primes périodiques, souvent annuelles. Le montant de cette prime dépendra principalement de votre âge, de la durée du prêt hypothécaire, du  montant du capital emprunté assuré, de votre santé.

En savoir plus sur l'assurance solde restant dû.

L'assurance incendie

Également, la banque demandera souvent la prise d'une assurance incendie, ou assurance habitation (qui couvre l'habitation et son contenu pour les incendies, dégâts des eaux, intempéries majeures, catastrophes naturelles, etc.) auprès d'un assureur précis. Le montant des primes dépendra essentiellement de la valeur du bien immobilier et de son contenu (mobilier, etc...).

En savoir plus sur l'assurance habitation.

Comparez les TAEG

Également, si vous êtes amené à faire un choix entre plusieurs propositions de différentes banques, vous devez comparer le TAEG. Le TAEG inclut non seulement les différents frais liés au prêt hypothécaire, les intérêts à rembourser (via le taux hypothécaire), mais aussi l'assurance solde restant dû. Le TAEG le plus bas correspondra généralement à l'offre la plus intéressante.

L'assurance solde restant dû ainsi que les intérêts du prêt hypothécaire peuvent donner droit à un avantage fiscal dans certaines limites et à certaines conditions (notamment qu'il s'agisse de votre habitation seule et unique).

Pas obligatoires, mais...

Notez bien que la législation en matière de crédit n'exige pas la prise de ces assurances. Mais les banques refusent généralement d'octroyer un crédit hypothécaire si l'emprunteur refuse de les souscrire. Il n'y a donc généralement pas trop le choix.

La législation précise également que l'emprunteur est libre de prendre ces assurances où il veut, c'est-à-dire dans la compagnie de son choix. En théorie, c'est vrai également : la société de crédit ne peut pas imposer l'assureur.

Mais en pratique, si le taux avantageux est lié à la prise d'assurance dans une compagnie donnée, c'est difficile de refuser. Sous peine, si l'on décide de prendre ces assurances ailleurs, qu'on vous propose un taux moins favorable.

Un calcul et des démarches

Cette opération peut cependant parfois être globalement plus rentable pour l'emprunteur, car souscrire ces assurances dans la compagnie de son choix peut se révéler financièrement plus intéressant que celles proposées par la banque, ce qui peut compenser l'augmentation du taux d'intérêt. Mais c'est un calcul à faire et des démarches supplémentaires inévitables.

L'avantage de passer par un courtier en crédit et en assurances, comme MiD Finance, c'est qu'il pourra à la fois vous trouver les offres les plus adaptées pour votre crédit hypothécaire, mais également pour l'ASRD et l'assurance incendie.

ASRD, assurance incendie : plus que conseillés

Enfin, particulièrement dans le cadre d'un achat immobilier, il est largement dans l'intérêt des emprunteurs de souscrire de telles assurances, quelle que soit la compagnie choisie au final. Car on n'est jamais à l'abri d'un événement tragique.

Il arrive en effet que des banques octroient un prêt hypothécaire sans qu'une assurance solde restant dû soit exigée et prise. Cela constitue un risque aussi bien pour l'organisme de crédit que pour les emprunteurs.

Prenons l’exemple de ce couple qui a souscrit à deux un prêt hypothécaire pour acheter une maison, sans prendre l'ASRD. Par solidarité, le décès d'un des conjoints entraîne l'obligation, pour le conjoint survivant, de supporter tout seul le poids des mensualités tout au long de la durée du crédit. Souvent, dans l'impossibilité de faire face cette à charge supplémentaire, il n'a d'autre solution que de revendre la maison...

Les assurances « facultatives » et autres produits

De manière moins« contraignante » il est vrai, certaines banques lient aussi l'octroi du taux avantageux de votre emprunt hypothécaire à la souscription d'autres produit, annexes, d'assurance ou financiers.

Comme par exemple, une épargne pension, ou d'autres produits d'investissement.

Et l'assurance gratuite contre la perte de revenus !

Il y a cependant un produit auquel on ne pense pas assez souvent, potentiellement très précieux, et qui est pourtant... gratuit : l'assurance perte de revenus de la Région wallonne. 

Pour faciliter l'accès la propriété, celle-ci met à la disposition des emprunteurs une assurance qui, en cas de perte de revenus (licenciement, maladie, invalidité...) couvrira au moins partiellement le remboursement de votre crédit hypothécaire, pendant les huit premières années du crédit, pour une période de 3 ans maximum, et à hauteur de 9.000€ par an maximum.

En savoir plus sur les conditions.

Il est également possible de prendre une assurance complémentaire contre la perte de revenus directement auprès d'une compagnie d'assurance, mais cette opération sera bien entendue payante.

Retourner à la liste des articles

Simulez votre crédit en ligne Rapide et sans engagement

« Afin de pouvoir traiter votre demande, le prêteur doit consulter les fichiers de la Centrale des Crédits aux Particuliers de la Banque Nationale de Belgique, ses propres fichiers et éventuellement les fichiers d'Atradius, assureur crédit »

Contactez nos services


Du lun au ven de 9h à 18h
Sam de 9h à 12h

04/228.80.71

info@midfinance.be

Nos bureaux


Liège Rue Arsène Falla 56 - 4621 Fléron

Awans Rue Chaussée 67 - 4342 Hognoul

Charleroi Bld Audent 17 - 6000 Charleroi

La Louvière Rue Louis De Brouckère 16 - 7100 La Louvière

Bruxelles Bld Général Wahis 23 - 1030 Bruxelles

Luxembourg Bld Grande Duchesse Charlotte 31
   1331 Luxembourg


Permanence téléphonique du lun au ven de 8h à 20h


PLUS D'INFOS

Pas le temps?

Laissez-nous vos coordonnées
on vous rappelle

Je souhaite être rappelé

Cofidis
Krefima
Alpha Credit
Buy Way
Elantis
EB Lease
Axa
Record Bank
BNP Paribas
CKV
Credimo
Credit foncier
Demetris

Sous réserve d'acceptation de votre demande auprès du prêteur désigné par MID FINANCE et après signature de votre contrat de crédit.


Google Avis
Qualité du service concernant le prêt personnel :
4.8/5 sur 166 avis vérifiés